Actualités

Notre regard sur ...

Pourquoi investir en Espagne ?

L'Espagne un pays qui offre de grandes possibilités aux entreprises qui souhaitent internationaliser leurs activités. Voici certains de ses avantages.

Vídeos

Notre regard sur ...

Comment créer votre entreprise en Espagne étape par étape

L'Espagne offre de belles opportunités grâce à un marché potentiel de 47 M. de consommateurs. Découvrez comme faire pour créer votre entreprise.

La planification est la clef pour créer une entreprise en Espagne.  Pour commencer, il est indispensable d’établir un business plan afin d’analyser les forces et faiblesses de votre projet d'entreprise et s'assurer ainsi de sa viabilité. Avant d'assumer l'investissement nécessaire pour atteindre cet objectif, il est essentiel de minimiser tout risque grâce à une analyse globale qui comprend une étude de marché préalable, ainsi qu'une analyse SWOT (Faiblesses, Forces, Menaces et Opportunités d'Affaires) pour vous aider à définir votre positionnement.

En outre, il y a différentes étapes de base pour créer une société du point de vue juridique. Nous vous les présentons ci-dessous.

1. Forme juridique de la société

Le choix de la forme juridique de la société exige de mener une analyse en amont et d’évaluer certains aspects. Par exemple, combien de personnes participent à ce processus.  Il est également important de préciser la responsabilité vis-à-vis des tiers en définissant la forme juridique : travailleur indépendant, société anonyme, société à responsabilité limitée, coopérative, etc.  De plus, il est nécessaire de veiller au capital minimum requis en fonction du type d'entreprise.  Il convient d'analyser tous ces aspects pour choisir la forme juridique la plus adaptée à l'activité de l'entreprise.  Pour plus de détails, vous pouvez consulter le site internet que leministère de l'Industrie, du Commerce et du Tourisme du gouvernement espagnolmet à la disposition de tous ceux qui souhaitent créer une entreprise en Espagne.

Une fois votre forme juridique définie, il existe un document indispensable pour formaliser une entreprise : l’acte de constitution dont la procédure doit être effectuée devant un notaire.  Ce document identifie les partenaires qui créent la nouvelle entreprise.  La signature des statuts permet d’acter la décision des partenaires de s'impliquer dans ce projet.  La société doit être ensuite inscrite au registre du commerce.  Les statuts seront alors essentiels pour réaliser cette démarche.

2. Nom de l'entreprise

C'est l'une des décisions les plus stratégiques lors du démarrage d'une entreprise.  Ce nom identifie une entité et, par conséquent, la différencie de ses concurrents.  Vous devez l’enregistrer au registre du commerce.  Vous pouvez vérifier en parallèle, que le nom commercial n'est pas protégé auprès de l'Office espagnol des brevets et des marques.

3. Plan financier

Le plan de développement doit détailler tous les aspects y compris détails financiers.  Il existe différents types de dépenses dont il faut tenir compte dans cette prévision.  Les charges fixes ne varient pas, même lorsque le niveau d'activité diminue.  Au contraire, les dépenses variables évoluent en fonction du niveau d'activité pour chaque période de l'année. Dans tous les cas, il est nécessaire de respecter les échéances et délais de paiement des dépenses fixes et variables. Vous devez ouvrir un compte bancaire pour l'entreprise.

4. Emplacement de l'entreprise

L'entreprise sera non seulement liée à un nom commercial, mais également à une adresse physique.  Cet emplacement est essentiel pour être proche des clients.  Par conséquent, il est conseillé de choisir le lieu qui, d'un point de vue commercial, augmente la visibilité du projet.  Il est également recommandé  de donner à l'entreprise une présence numérique avec la création d'un site internet.  Dans les cas où il ne nous est pas possible d'avoir votre propre équipe sur place, il existe d'autres solutions comme l'agent commercial.

Vous pouvez également vous appuyez sur des entreprises et des organisations qui proposent des services de représentation fiscale. C'est le cas de la Chambre Franco-Espagnole qui propose non seulement des services d'accompagnement dans chacune des phases de création et d'implantation d'une entreprise qui souhaite internationaliser son activité en Espagne ou en France, mais aussi un service de domiciliation fiscale.

Fermer

Devenir membre

Découvrez les avantages de la Chambre française