Jean-Paul CartaCo-CEO Chez CARTA-ROUXEL Elu au Conseil d’Institut à IUT de Mantes chez UVSQ Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Contacto LinkedIn

Jean-Paul CARTA, 47 ans, est issu du monde de la métallurgie qu’il intègre à l’âge de 14 ans et entame une formation en alternance, parallèlement à l’apprentissage de langues étrangères au sein du groupe AIRBUS LAUNCHERS. Après l’obtention en 1990 d’un CAP d’opérateur régleur en fraisage, en 1991 d’un CAP d’opérateur régleur tournage et une Mention Complémentaire en Systèmes d’Usinages Numérique. Il quitte la France en 1992 pour accomplir une mission de représentation européenne au sein des unités de production de la société d’optiques médicale et spatiale CARL ZEISS OPTICS à Oberkochen, W. Germany.

À la suite d’un service national en Allemagne, il intègre toujours en Allemagne une entreprise d’outillages de précision en qualité de responsable de production et développement de projets en lien avec le spatial et la formule 1, il créé une unité de prototypes de 25 personnes et est crédité d’une première mondiale à la tête de ses équipes, pour avoir réalisé le premier usinage « inter-exter. à 2 microns de géométrie générale sans rectification ». 

Il quitte ses fonctions en 2008, pour s’associer à M. Rouxel Pascal lors de la création de CARTA-ROUXEL, puis fondent la société « Smart Mobilities and Devices » en 2010. C’est en 2014, lors du rapprochement avec l’hôpital Raymond Poincaré de Garches, que nait cette passion pour la recherche et développement à destination du handicap et de l’amélioration de vie des patients et des salariés. Toujours en 2014, ils créent l’association « Des Machines et Des Ailes », DMDA, pour mettre à profit leurs capacités de « Géos trouvent-tout », capter des fonds et accroître l’accessibilité pour tous. Depuis « DMDA » est reconnue « RSE » du groupe Renault-Nissan pour ses travaux sur la micro-mobilité. 

SMD participe à deux projets d’exosquelettes (BIA et WANDERCRAFT) dans leur phase de prototypage. Bénéficiant d’une formation au sein de HEC (Jouy-en-Josas), il décide d’intégrer au sein de ses entités un programme de formation pour une montée en compétences technologique et une approche du secteur médical plus efficiente. 

Il dépose plusieurs brevets (français et européens) dont certains dépôts sont conjointement menés avec l’APHP et l’INSERM. Un de ses projets, dont le CIC 1429, Centre d’Investigation Clinique de l’Hôpital Raymond Poincaré de Garches, l’INSERM et la Fondation Garches sont partenaires, fait l’objet d’un financement par l’Agence Nationale de la Recherche.

Depuis 2018, l’UNICEF attribue le label « entreprise Amie » à SMD, toujours la même année, il acquiert un Master Class PI avec l’INPI, obtient le label « Talent INPI » pour SMD.

 

Il créé en 2019 le concept « HOSPITALICITY » au sein du Campus E-TONOMY (Campus de l’Innovation des Yvelines aux Mureaux), dont il devient le « Chargé de développement du Hub E-TONOMY en charge du programme « HOSPITALICITY » pour une meilleure intégration du monde hospitalier au sein de la « cité » et du logement de demain.

Partenaire de l’université Paris-Saclay, il dépose avec le laboratoire INSERM UMR 1179, un projet de Laboratoire Commun, un LABCOM, de type industrialo-universitaire dont l’axe de recherche principal est la micro-mobilité et le développement d’aides techniques à destination de la mobilité réduite et des fragilités de demain que sont le vieillissement et le handicap issu des maladies dégénératives (Alzheimer, Parkinson…). 

Ce LABCOM, Laboratoire d’Études en Mécatronique et Mobilités, le LEMM, est labellisé par « MEDICEN » et « MOV’EO », respectivement label médical et automobile.

Share this page Share on FacebookShare on TwitterShare on Linkedin